The ambient life

Aujourd’hui, j’ai envie de vous faire partager une vidéo. Plus qu’une animation, c’est une vision de la société qui est intéressante. Une vision à laquelle j’adhère en partie, en tout cas je suis convaincu qu’on va vers là, notamment d’un strict point de vue technologique. Cette très jolie animation a été réalisée par un designer hollandais, Martijn Hogenkamp.

Freeband – The Ambient Life from The QBF on Vimeo.

Bien sûr, et en ça je rejoins Francis Pisani sur l’excellent blog duquel j’ai découvert cette vidéo, cette présentation ne pose aucune réflexion mais il ne faut s’épargner les questions, parfois difficiles, qui se posent en creux.

Pour ma part, j’interviens plus sur la partie « réseau d’accès », et plus exactement sur l’optimisation de l’utilisation et de l’organisation des ressources de communication afin de procurer suffisamment de qualité de service aux applications évoquées dans la vidéo de ce message, sous des contraintes de coût, de consommation énergétique et de pollution électromagnétique. Ces problématiques, si elles rencontrent des enjeux sociétaux importants (communications et données ambiantes, développement durable, santé publique, …), concernent les infrastructures et sont plutôt neutres politiquement. Ça n’est pas le cas des applications et des technologies de service qui devraient forcer à la réflexion.

Le monitoring santé en temps réel est certainement une avancée de santé publique, permettant une prévention individualisée et pertinente, de même que l’optimisation fondée sur les préférences et les goûts des utilisateurs dans l’aide au choix des loisirs. Cependant, les problématiques de confidentialité, de vie privée et au final, de liberté individuelle sont trop souvent « oubliées » face à la sécurité individuelle ou collective. Dans ces temps où l’on essaye de nous imposer les fichages généralisés par la Police et la surveillance vidéo omniprésente malgré son inefficacité contre la délinquance, où l’on tente d’inculquer dès le plus jeune âge la soumission aux contrôles biométriques en les installant dans les cantines, cela devrait nous faire réagir.

Parce que tous les arguments démagogiques ne devrait pas nous faire oublier que le camp politique qui veut imposer ces méthodes de contrôle est le même que celui qui organise une régression sans précédent de la démocratie en France, qui utilise la République pour placer et remercier des affidés, qui chasse les immigrés jusque dans les lieux où des hommes et des femmes de bonne volonté distribuent bénévolement de la nourriture pour assurer la survie d’autres hommes, femmes et enfant, qui renvoient des réfugiés dans des pays où nous sommes nous même en guerre au mépris de leur vie.

Les moyens qui seraient donnés à un gouvernement peu démocratique (et c’est un euphémisme que dire que nous sommes à une croisée des chemins aujourd’hui et que la tentation est grande, pour ceux qui voient la démocratie et la République comme une contrainte, que d’utiliser l’individualisme roi pour faire régresser ces victoires populaires, lire Emmanuel Todd à ce sujet ) par une trop faible prise en compte des besoins de protection des libertés individuelles seraient colossaux et aux conséquences catastrophiques.

Toujours est-il que les risques d’une mauvaise utilisation des technologies ne doit pas non plus être un frein à la recherche et à l’avènement des « bons » usages de ces technologies. La science n’a pas vocation à remplacer la démocratie, même si ça n’empêche pas d’être conscient des enjeux. D’ailleurs, nombre de scientifiques travaillent comme des forcenés sur ces questions de confiance, confidentialité et vie privée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s